PARTICIPEZ À NOS JOURNÉES D’ÉTUDES DU GERCPEA

Les journées d’études

Trois fois par an (Mars, Juin et Novembre) une journée scientifique est organisée autour d’un thème clinique, déployé selon des sujets plus spécifiques qui intègrent les dimensions psychique, éthique, culturelle et sociale.

La journée s’ouvre avec un premier orateur, reconnu pour son expérience et ses travaux en la matière, qui centre son exposé sur les aspects théorico-cliniques. Elle se poursuit par un second orateur (ou un ensemble d’orateurs) qui les illustre par la présentation d’une situation clinique.

Découvrez notre prochaine journée
 


Vendredi 25 novembre 2022

 

« LE TRAUMATIQUE : 

GUERRE, VIOLENCE, EXIL.

CLINIQUE AVEC LES MIGRANTS CONTEMPORAINS » 

 

 EN PRESENCE

Maison d’Accueil des Soeurs Franciscaines
50 rue Gaston Diderich L-1011 Luxembourg

 et EN VISIOCONFERENCE

Programme :

08h30

Accueil des participants

09h15
Mot de la Présidente du GERCPEA, Theresa Spadotto
Introduction de la journée, Anne Englert
09h30

« Clinique du trauma et de l’exil »

par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky

10h45

Pause

11h15

Discussion avec la salle

12h30

Pause

13h45

Présentation clinique : « Donner l’asile à la parole »

parJacqueline Coeckelenbergh et Nicolas du Bled.

15h15

Table ronde clinique et discussion avec la salle : Marie-Caroline Saglio-YatzimirskyJacqueline Coeckelenbergh, Nicolas du Bled, Anne Englert.    

15h45
Quelques mots pour conclure, Anne Englert
Clôture de la journée par la Présidente du GERCPEA, Theresa Spadotto

Argument :

A l’heure où la guerre fait aussi rage en Europe, les cliniciens reçoivent des patients exilés en provenance de différents lieux du monde. Ils arrivent traumatisés par la guerre, parfois par la torture, par les violences politiques, ethniques, religieuses ou autres qu’ils ont vécues dans leur pays d’origine et au long de leur parcours migratoire. Il s’agit ici du trauma intentionnel : la violence de l’homme faite à l’homme qui vient terrasser les défenses du sujet, ses représentations et ses cadres de référence.

Ces hommes et ces femmes présentent des symptômes de stress post-traumatique caractérisés par la dissociation psychique, les reviviscences, une angoisse massive et envahissante, un sentiment de menace interne permanent et des symptômes de dépression. Le temps du traumatisme, devenant un hors temps qui ne parvient pas à se constituer en souvenir, est par là-même non intégrable.

Cette clinique du trauma est aussi celle de l’exclusion, et nous apprend l’importance de la part silencieuse que l’appartenance à une culture, à une communauté, marque en nous. Ces patients nous montrent que lorsque le lien social se dénoue, la communauté de sens se perd. Ces ruptures s’accompagnent de problèmes de santé graves sur le plan psychique, somatique et du comportement.

Cette immersion clinique impacte le professionnel, en contact avec des vécus de néantisation et de rencontre avec le Mal en l’homme ; elle vient nous interroger sur les conditions d’écoute et d’élaboration des dimensions transféro-contre-transférentielles.  

Ce sont tous ces points, et d’autres encore, que nous allons tenter de développer avec Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, psychologue clinicienne, professeur d’Université, chercheuse et anthropologue. A partir de sa très longue expérience psychothérapeutique avec des demandeurs d’asile, des réfugiés et des déboutés, elle consacre depuis des années ses réflexions aux différentes dimensions de cette pratique et à son actualité.

L’après-midi, des cliniciens partageront leur expertise au travers de suivis individuels et des dispositifs de soins communautaires originaux, développés depuis plus de 20 ans.

Cette journée de travail se situe dans le fil de celles qui témoignent d’une psychanalyse profondément impliquée dans les transformations tumultueuses du monde contemporain.

Avec la participation de :

  • Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky est Professeur des Universités en anthropologie(INALCO), chercheuse au Centre d’Etudes en Sciences Sociales des Mondes Africains, Américains et Asiatiques, (UMR 245, Paris), directrice adjointe de l’Institut Convergences Migrations, et psychologue clinicienne auprès de demandeurs d’asile depuis 2010 (Centre Régional du Psychotraumatisme, hôpital Avicenne, Bobigny 93).Voici quelques-uns de ses ouvrages récents: « Violence et récit. Dire, traduire transmettre le génocide et l’exil »(dir), Paris, Editions Hermann, 2020. « La voix de ceux qui crient, rencontre avec des demandeurs d’asile », Paris, Albin Michel, 2018 et le plus récent, « Lingua (non) grata, Langues, violences et résistances dans les espaces de la migration » (dir), Presses de l’Inalco, sept. 2022.

 

  • Jacqueline Coeckelenberghet Nicolas du Bled sont tous deux psychologues cliniciens, psychothérapeutes d’orientation psychanalytique et socio-thérapeute. Ils travaillent au Service de Santé Mentale « Ulysse » à Bruxelles (Belgique). Ce service reçoit depuis bientôt 20 ans des personnes exilées en précarité du droit au séjour dont une partie ont fui leur pays à la suite d’événements. Le centre « Ulysse»propose des suivis thérapeutiques individuels ainsi qu’un dispositif institutionnel comportant des activités communautaires variées.

Les Journées du GERCPEA sont organisées par :
Dr DE BUCK Carine, Dr DE VRIENDT-GOLDMAN Claire, Madame DISPAUX Marie-France, Madame DUCARME Rose-Anne, Dr DURIEUX Marie-Paule, Madame ENGLERT Anne, Dr FARCY Laurent, Dr HIRSCH Denis, Madame HULLEBROECK Joëlle, Dr LECOQ Arlette, Madame MINAZIO Nicole, Madame SPADOTTO Theresa (B), Madame MAIER Marie-Pierre, Madame STARCK-MULLER Stéphanie, Dr TAILLEMITE Anne (F), Dr AVAUX Catherine, Dr DESMAREZ Christine, Dr WURTH Nora (L)

 

Pour participer, complétez le formulaire ci-dessous :

Je soussigné(e), participerai à la Journée d’étude du GERCPEA
le vendredi 25 NOVEMBRE 2022 : CLINIQUES D’AUJOURD’HUI

«Le traumatique : guerre, violence, exil. 

Clinique avec les migrants contemporains » 

 

Attention : 

  • merci de bien vouloir préciser si vous souhaitez participer en présence ou en visio-conférence
  • merci d’indiquer dans vos références de virement les mêmes nom et prénom que dans votre formulaire d’inscription.

Pour les participants en présence, le paiement tient lieu d’inscription. Vous serez accueilli conformément aux règles sanitaires en vigueur.

Pour la participants en visioconférence,  un e-mail avec un lien de connexion pour la visioconférence vous sera envoyé dès réception de votre paiement. Il est strictement personnel et ne doit en aucun cas être partagé.

 


*70 € en présence sans repas*75 € en présence sans repas après le 18 NOVEMBRE 2022*40 € étudiant(e) en présence (sur justificatif)*avec repas, supplément de 16 €*70 € en visioconférence*75 € en visioconférence après le 18 NOVEMBRE 2022*40 € étudiant(e) en visioconférence (sur justificatif)



Nos prochaines journées


Vendredi 17 mars 2023
 
Les adolescents et la séparation 
par Isée Bernateau
Exposé clinique « Trop « bêtes » pour comprendre »
par Caroline Lebrun
 
*********
Vendredi 09 juin 2023
 
avec Nathalie Zilkha