PARTICIPEZ À NOS JOURNÉES D’ÉTUDES DU GERCPEA

Les journées d’études

Trois fois par an (Mars, Juin et Novembre) une journée scientifique est organisée autour d’un thème clinique, déployé selon des sujets plus spécifiques qui intègrent les dimensions psychique, éthique, culturelle et sociale.

La journée s’ouvre avec un premier orateur, reconnu pour son expérience et ses travaux en la matière, qui centre son exposé sur les aspects théorico-cliniques. Elle se poursuit par un second orateur (ou un ensemble d’orateurs) qui les illustre par la présentation d’une situation clinique.

Découvrez notre prochaine journée


Vendredi 17 mars 2023

 

« LES ADOLESCENTS ET

 LA SÉPARATION » 

 

 EN PRESENCE

Maison d’Accueil des Soeurs Franciscaines
50 rue Gaston Diderich L-1011 Luxembourg

 et EN VISIOCONFERENCE

Programme :

08h30

Accueil des participants

09h15
Mot de la Présidente du GERCPEA, Theresa Spadotto
Introduction de la journée, Christine Desmarez
09h30

« Splendeurs et misères de la séparation à l’adolescence »

par Isée Bernateau

10h45

Pause café

11h15

Discussion de l’exposé théorique et discussion avec la salle

12h30

Repas de midi sur place

13h45

Présentation clinique : « Trop « bêtes » pour comprendre »

par Caroline Lebrun

15h15
15h15

Table ronde clinique et discussion avec la salle : Isée Bernateau, Caroline Lebrun, Christine Desmarez

15h45
Quelques mots pour conclure, Christine Desmarez
Clôture de la journée par la Présidente du GERCPEA, Theresa Spadotto

Argument :

A l’adolescence, « la séparation est porteuse d’une double valence, positive et négative : elle est à la fois absolument nécessaire et absolument insupportable au sujet ».

Tous les liens que nous construisons, tout au long de la vie, sont faits de rapprochements et de séparations. L’image de la coupure du cordon ombilical, si souvent utilisée dans nos consultations, « véhicule le mythe d’une unité, symbole de perfection, dont la perte ouvre sur une éternelle nostalgie à l’adolescence ». L’accès à la puberté introduit de nouvelles modalités relationnelles avec l’entourage et introduit une forme de distance.

Pour le jeune, la séparation est à la fois un accomplissement, un but et un arrachement. Dans notre clinique actuelle, nous rencontrons de nombreux adolescents qui tentent de se séparer de leurs parents, de leur milieu familial, des contraintes scolaires devenues narcissiquement trop exigeantes, des enjeux sociaux auxquels ils croient devoir répondre. Les jeunes, en rupture de projets, de désir, sont légion, les décrochages scolaires ont énormément augmenté et plus encore depuis la crise sanitaire et l’incertitude climatique.

Quand il y a divorce, rupture, deuil, perte dans la vie de l’individu, l’angoisse et le trauma sont actifs. Le propos d’Isée Bernateau n’est pas de se centrer sur la résonance traumatique des événements de la vie du sujet mais « de comprendre comment se constitue, dans le psychisme humain, l’éprouvé d’une séparation entre le sujet et l’objet, en prenant en compte non seulement le sentiment conscient, mais aussi et surtout ses dimensions inconscientes ».

Avec la participation de :

  • Madame Isée Bernateau, psychanalyste et professeure à l’Université Paris Cité. Isée Bernateau a beaucoup travaillé en psychologie clinique et en psychopathologie de l’adolescent et du jeune adulte. Elle est également analyste en formation à l’APF (Association Psychanalytique de Paris/IPA). Ses derniers écrits portent sur les processus de deuil et de séparation, ainsi que sur les répercussions psychiques du changement climatique et de la menace qu’il fait peser sur la Terre, en particulier chez les adolescents. Isée Bernateau a aussi écrit de nombreux livres dont L’adolescent et la séparationet Vue sur mer aux éditions Puf.

 

  • Madame Caroline Lebrun, psychologue, psychanalyste à la SPP (Société Psychanalytique de Paris), membre du CILA (Collège International de L’Adolescence). Exerçant en libéral dans le Sud de l’Essonne et en institution, au centre de psychanalyse Henri Danon Boileau à Sceaux (92) et au SUMPPS (Service de médecine préventive de Sorbonne Universités, Paris). Elle a soutenu une thèse sur Adolescence et téléphone.

Les Journées du GERCPEA sont organisées par :
Dr BUCCOLERI Priscilla, Monsieur BURDOT Frédéric, Dr DE BUCK Carine, Dr DE VRIENDT-GOLDMAN Claire, Madame DISPAUX Marie-France, Madame DUCARME Rose-Anne, Dr DURIEUX Marie-Paule, Madame ENGLERT Anne, Dr FARCY Laurent, Dr HIRSCH Denis, Dr LECOQ Arlette, Madame MINAZIO Nicole, Madame SPADOTTO Theresa (B), Madame MAIER Marie-Pierre, Madame STARCK-MULLER Stéphanie, Dr TAILLEMITE Anne (F), Dr AVAUX Catherine, Dr DESMAREZ Christine, Dr WURTH Nora (L)

Pour participer, complétez le formulaire ci-dessous :

Je soussigné(e), participerai à la Journée d’étude du GERCPEA
le vendredi 17 MARS 2023

« Les adolescents et  la séparation » 

 

Attention : 

  • merci de bien vouloir préciser si vous souhaitez participer en présence ou en visio-conférence
  • merci d’indiquer dans vos références de virement les mêmes nom et prénom que dans votre formulaire d’inscription.

Pour les participants en présence, le paiement tient lieu d’inscription. Vous serez accueilli conformément aux règles sanitaires en vigueur.

Pour la participants en visioconférence,  un e-mail avec un lien de connexion pour la visioconférence vous sera envoyé dès réception de votre paiement. Il est strictement personnel et ne doit en aucun cas être partagé.


*70 € en présence sans repas*75 € en présence sans repas après le 12 MARS 2023*40 € étudiant(e) en présence (sur justificatif)*avec repas, supplément de 16 €*70 € en visioconférence*75 € en visioconférence après le 17 MARS 2023*40 € étudiant(e) en visioconférence (sur justificatif)



Nos prochaines journées


Vendredi 09 juin 2023
 
avec Nathalie Zilkha et Sarah Gronier